Test De Condition Physique


Apercu Du Test


On sait que les examens orthostatiques représentent la méthode la plus efficace pour mesurer les changements subtils de la fonction cardiovasculaire, en particulier les mécanismes régulateurs du système. Pour pratiquer l’examen orthostatique, le patient s’assoit pendant plusieurs minutes au repos puis se lève. Lorsque le corps passe de la position couchée ou assise à debout, des changements spécifiques du rythme cardiaque et de la tension artérielle se produisent en réaction compensatoire. Les examens servent à évaluer la capacité des système nerveux sympathique et parasympathiques à répondre aux défis régulateurs causés par le déplacement gravitationnel de la masse sanguine corporelle. Le résultat de l’examen (le rythme cardiaque orthostatique) est la différence entre le rythme cardiaque en position couchée et en position debout.

Pour un individu en bonne santé, se lever et rester debout pendant plusieurs minutes ne provoque aucune fatigue physique. Cependant, s’il existe une subtile déficience cardiovasculaire ou si la capacité fonctionnelle des mécanismes régulateurs du corps est inadéquate, cette manœuvre devient alors un tenseur important du corps.

L’examen orthostatique de VitalScan est le bilan quantitatif et qualitatif des niveaux de condition physique et de santé basé sur l’analyse de la VRC. L’examen est rapide et efficace et débute en attachant de simples électrodes non-invasives comme indiqué. On demande au candidat de se lever pendant deux minutes, puis de s’asseoir pendant 30 secondes, puis de se lever de nouveau pendant 30 secondes. Le processus est répété en alternance pendant trois minutes. Les données récoltées par le cardio-tachogramme et le spectre sont analysées et produisent des résultats sous forme quantitative et qualitative.

Fitness Test


Le Contexte Physiologique


Le diagramme ci-dessous décrit le processus physiologique qui se produit lors de la manœuvre du levé. Le processus comprend deux phases.

Une Phase De Compensation Orthostatique

Passer de la position assise à couchée provoque un flux de volume sanguin vers les extrémités inférieures dû à la gravitation. Il y a par conséquent une augmentation de la pression artérielle et veineuse dans le bas du corps et une baisse de la masse sanguine retournant vers le cœur. La pression veineuse centrale descend et provoque une baisse de volume de battement et de production cardiaque. Moins de sang est pompé dans les grosses artères, ce qui signifie une baisse de la pression artérielle.

Pour éviter l’étourdissement ou l’évanouissement dus à un apport sanguin limité au cerveau, la pression sanguine des grosses artères baisse pour compenser et réguler. L’objectif de ce mécanisme régulateur est d’atteindre le plus vite possible une pression sanguine normale, tout en approvisionnant en sang les organes vitaux.

Un aspect clé de cette réaction régulatrice s’appelle le baroréflexe. Les barorécepteurs situés dans la paroi aortique et les deux artères carotides détectent continuellement les changements de pression artérielle moyenne. Une fois que la pression descend (en se levant, par exemple), la stimulation vers les barorécepteurs augmente et ils alertent alors le centre vasomoteur situé dans le tronc cérébral. L’augmentation de la stimulation du centre vasomoteur entraine une baisse immédiate du tonus parasympathique et une hausse rapide du tonus sympathique.

Une combinaison de tonus parasympathique réduit et une hausse du tonus sympathique entraine une augmentation rapide du rythme cardiaque et de la vasoconstriction artérielle périphérique. En outre, les muscles squelettiques se compriment en chassant ainsi le sang des veines élargies vers le cœur. Au total, ce processus entraine une augmentation du volume de battement, de la production cardiaque et le corps parvient finalement à compenser la déficience cardiovasculaire causée par le levé.

Une Phase De Recuperation Orthostatique

Une fois parvenu à la compensation de déficience cardiovasculaire du levé, le corps entame le processus de récupération en cherchant l’équilibre de la nouvelle position debout. En cherchant cet équilibre, le rythme cardiaque, le volume de battement et la pression sanguine artérielle baissent.

La stimulation des barorécepteurs baisse également, réduisant ainsi la stimulation du centre vasomoteur du tronc cérébral, augmente l’activité parasympathique et fait baisser l’activité sympathique. Cette suite d’évènements complexe mène graduellement à une baisse du rythme cardiaque et de la contractilité qui réduit le volume de battement, la production cardiaque et la pression artérielle moyenne à un niveau approprié à la nouvelle position du corps.

Il est très clair que les mécanismes régulateurs qui permettent au corps de s’adapter aux exigences de son environnement sont essentiels à la santé générale du corps humain. On ne peut que souligner l’importance de l’évaluation de cette capacité cardiovasculaire régulatrice. Le système nerveux autonome, surtout les système nerveux sympathique et parasympathique, sont essentiels à la capacité régulatrice: il est donc important d’évaluer l’efficacité de ces systèmes. La méthode la plus simple et la plus efficace pour ceci est la manœuvre du levé.

Resultats Des Examens


Une fois les examens enregistrés, les paramètres cardiovasculaires et de VRC suivants sont calculés par le logiciel.

Mesures De VRC De La Manœuvre Du Leve

L’analyse de la manœuvre du levé calcule les paramètres de VRC spécifiques indiquant la réaction physiologique du système cardiovasculaire à la manœuvre du levé lorsque la position du corps passe de position assise à debout.

Les Parametres Suivants Sont Calcules:

La tolérance cardiovasculaire est une indication des réserves régulatrices dynamiques du système cardiovasculaire. Elle est évaluée selon les paramètres de VRC obtenus en exécutant la manœuvre du levé (processus physiologique transitoire). L’évaluation de la tolérance cardiovasculaire est basée sur la comparaison de la valeur calculée effectivement contre la valeur prédite et la gamme normative. Ce paramètre indique la capacité du système cardiovasculaire à tolérer les défis physiques ou émotionnels. Plus le paramètre est élevé, plus la capacité du système à répondre aux changements sera bonne et efficace.

L’adaptation cardiovasculaire est évaluée selon les paramètres de VRC récoltés pendant le processus assis-debout sur 5 minutes. Ce paramètre indique la capacité du système cardiovasculaire à s’adapter à des changements physiologiques causés par les défis physiques ou émotionnels. Cette évaluation se base sur les changements qui se produisent dans la fonction régulatrice autonome en présence de défis. Plus le paramètre est élevé, meilleure sera la capacité du système cardiovasculaire à compenser et s’adapter aux changements dans le corps.

La tolérance et l’adaptation cardiovasculaire sont toutes deux des indices de la fonction régulatrice cardiovasculaire. Si les paramètres sont bas et restent en dessous de la normale pendant une période prolongée, cela pourrait indiquer un dysfonctionnement cardiovasculaire qui pourrait être dû à une mauvaise santé ou pourrait indiquer de plus graves troubles cardiovasculaires.

Base Physiologique Du Bilan De Condition Physique


Le bilan de condition physique mesure la réponse de la réaction cardio-vasculaire lors du stress orthostatique (passer de la position assise à debout). Cette réponse comprend la vasoconstriction des vaisseaux sanguins périphériques (artérioles) et l’augmentation du rythme cardiaque. Ces deux réactions régulatrices protègent le cerveau contre une baisse grave de l’apport en oxygène tandis que le corps passe de la position assise à debout. VitalScan mesure et calcule le changement du cardiotachogramme et du spectre de fréquence des cardiointervalles pendant l’examen. Ces deux facteurs dépendent des niveaux de condition physique individuels déterminant la capacité des vaisseaux cardiaques et sanguins à compenser le stress orthostatique.

Evaluer l’état de l’ANS d’un patient avec le bilan de forme physique de VitalScan avant et après un traitement fournit une évaluation précise et fiable de l’efficacité de celui-ci. En cardiologie, par exemple, il est important d’évaluer l’efficacité des bêta-bloqueurs de manière à optimiser la stratégie thérapeutique, et, en pharmacologie clinique, il est vital d’évaluer l’influence de divers médicaments sur la fonction autonome. Le bilan de condition physique de VitalScan est utile pour analyser la santé de ceux qui souffrent de troubles cardiovasculaire tels qu’une forte/basse tension, la myocardiosclérose, divers types de myocardiopathies, d’attaques myocardiales, de greffes cardiaques, , etc. Les données fournies par les examens de VitalScan peuvent servir à compléter les procédures traditionnelles, en fournissant un bilan étendu et complet du système cardiovasculaire.

Principaux Resultats


Les résultats des bilans de condition physique de VitalScan se basent sur l’analyse du Temps-Domaine et Fréquence-Domaine. Ce sont les facteurs les plus importants de l’analyse de forme physique. L’étendue complète de la condition physique de l’individu est présentée sur une échelle illustrant le niveau de forme physique allié à des valeurs numériques des indices suivants:

* Index d’entrainement (forme physique)
* Coefficient cardiaque
* Coefficient vasculaire

Il existe des relations statistiques importantes entre les résultats du bilan de condition physique et ceux des bilans véloergométriques de capacité maximum de travail.

L’analyse de forme physique de VitalScan est le résultat de plusieurs années de recherche scientifique appliquée impliquant des athlètes, des adultes ordinaires et des patients cardiovasculaires. Suite à cette recherche approfondie, on peut tirer des conclusions quant aux corrélations entre les résultats de bilan et les risques associés pour la santé.

Description Des Resultats De Bilans De Condition Physique


Les coefficients suivants sont calculés à partir du cardiotachogramme moyen et du spectre de fréquence. On peut y associer les risques pour la santé selon des recherches approfondies et des examens appliqués.

COEFFICIENT CARDIAQUE

Un résultat défavorable pour ce coefficient (en dessous de six unités relatives) peut indiquer un entrainement cardiaque inadéquat ainsi que des processus qui pourraient réduire l’intensité des constrictions myocardiales.

COEFFICIENT VASCULAIRE

Un résultat défavorable pour ce coefficient (en dessous de six unités relatives) peut indiquer une baisse de la sensibilité des barorécepteurs. La cause pourrait être une augmentation de la tension artérielle ou les débuts de l’athérosclérose.

INDEX D’ENTRAINEMENT (FORME PHYSIQUE)

C’est le bilan général de la capacité du patient à réagir au stress orthostatique. Des valeurs d’index de forme physique inférieures à six (en unités relatives) sont défavorables et peuvent être le résultat d’immobilisation, d’obésité, de convalescence et d’autres types de maladies affectant la condition physique de l’individu.

On a déterminé une importante corrélation statistique entre les résultats du bilan de forme physique et le bilan véloergométrique de capacité maximum de travail. L’avantage des examens de forme physique de VitalScan est une exécution plus facile, plus rapide et plus sûre, ce qui en fait un outil adapté aux examens préventifs en masse.

Des Resultats Defavorables De L’Analyse De Forme Physique Ont Tendance A Etre Dangereux


L’immobilisation et l’obésité peuvent entrainer une condition physique négative. Ceci est l’un des facteurs les plus importants de risque pour la santé en termes de troubles cardiovasculaires et pathologiques.