Bilan De Tonicite Arterielle Peripherique (PAT)


Dysfonctionnement Endothelial


Le dysfonctionnement endothélial est l’une des premières étapes des maladies cardiovasculaires. La cause et l’avancée des maladies vasculaires sont étroitement liées à la santé de la paroi artérielle interne. Les cellules endothéliales recouvrent les parois internes des artères et servent de barrière empêchant les substances toxiques du sang de pénétrer dans les vaisseaux. Lors du dysfonctionnement endothélial, la fonction des cellules endothéliales des vaisseaux sanguins et des artères passe à un état pro-inflammatoire et présente des propriétés réduites de vasodilatation et prothrombie. La communauté médicale considère le dysfonctionnement endothélial comme la jonction la plus importante entre le risque potentiel et les maladies cardiovasculaires qui en découlent.

La recherche indique que le dysfonctionnement endothélial est sous-jacent dans la plupart des maladies cardiovasculaires, y compris l’hypertension, la coronaropathie, l’insuffisance cardiaque chronique, la maladie artérielle périphérique, le diabète et l’insuffisance rénale chronique. Si le dysfonctionnement endothélial n’est pas traité, les parois artérielles commencent peu à peu à perdre leur élasticité, s’épaississent et durcissent. Le durcissement des artères réduit l’approvisionnement en sang riche en nutriments et en oxygène vers les tissus, y compris le cœur. Bien que la plaque athéroscléreuse soit irréversible, on peut soigner le dysfonctionnement endothélial et la correction de la condition peut contribuer à réduire le risque cardiovasculaire.

Le Système endothélial VitalScan permet au médecin d’identifier, de mesurer puis de contrôler la fonction endothéliale. Cela permet au spécialiste d’isoler les cas pathologiques de dysfonctionnement endothélial au plus tôt, permettant ainsi une détection et un traitement à temps. La tonicité artérielle périphérique (PAT) est une technologie brevetée conçue pour mesurer les changements de la tonicité artérielle dans les lits artériels périphériques. Le signal PAT est enregistré au moyen d’un capteur doigt qui mesure les changements de volume pulsatile artériels. Cette information donne un aperçu du système nerveux autonome et cardiovasculaire. Le Système endothélial non-invasif contient une paire de biocapteurs de pléthysmographie modifiés basés sur la technologie d’évaluation PAT. Cette méthode innovante empêche le sang veineux distal de s’accumuler, ce qui peut mener à un réflexe de vasoconstriction veino-artériolaire.

Tonicite Arterielle Peripherique (PAT)


La technologie de PAT (Tonicité artérielle périphérique) mesure les changements de tonicité artérielle dans les lits artériels périphériques. Les informations récoltées donnent au spécialiste des renseignements importants sur le système nerveux autonome ainsi que le système cardiovasculaire. La technologie PAT est une mesure non-invasive actuellement utilisée pour détecter les maladies cardiaques, le dysfonctionnement érectile et l’apnée obstructive du sommeil. Cependant, elle s’est aussi révélée très efficace pour la détection et le suivi d’autres conditions cardiovasculaires.

Comme les données de PAT fournissent des informations de premier niveau, la technologie PAT est très précieuse pour la détection et le suivi, ce qui améliore donc le traitement des patients et les coûts de traitement. En plus de détecter les maladies cardiovasculaires, le système PAT présente également le potentiel d’améliorer le diagnostic et la gestion d’autres conditions médicales, y compris le syndrome métabolique, le diabète, la maladie artérielle périphérique et bien d’autres.

Comment fonctionne la PAT?

Le Système endothélial VitalScan utilise la technologie PAT pour mesurer les changements liés à l’endothélium de tonicité vasculaire. La technologie PAT utilise un simple capteur doigt non-invasif ou un biocapteur. Le biocapteur de doigt mesure les changements de volume pulsatile artériel du doigt en récoltant le signal PAT.

Les biocapteurs doigt appliquent une pression sub-diastolique consistante sur le bout du doigt. Cette manière de sonder le bout du doigt soulage la tension de la paroi artérielle, ce qui produit une portée dynamique plus grande du signal PAT, empêche au sang veineux distal de s’accumuler et empêche au biocapteur de bouger ou de se libérer du doigt.

Ensuite, un brassard standard de tensiomètre est placé sur le bras non-dominant du patient. De manière à contrôler les changements simultanés ne dépendant pas de l’endothélium dans la tonicité vasculaire, des mesures sont aussi prises dans le bras contre-latéral. Lorsque le brassard se resserre, il produit une réaction hyperémique vers le bas, produisant une occlusion artérielle de 5 minutes. Une fois le brassard retiré, le flux soudain de sang provoque une dilatation endothélio-dépendante du flux sanguin (FMD). Cette dilatation (Hyperémie réactive) est marquée par une augmentation de l’amplitude du signal PAT. Cette fluctuation est enregistrée par le système endothélial.

Toutes les données de signal PAT sont récoltées et analysées au moyen d’algorithmes numériques. Les informations qui en résultent sont traitées et exprimées en format simple au médecin grâce à un logiciel spécialisé. Le programme calcule l’indice endothélial en créant un coefficient post-occlusion et pré-occlusion. On peut classer les résultats PAT en catégories:

Résultat PAT de 2,1 ou plus:
Ce résultat indique un faible risque correspondant de maladie cardiaque. L’endothélium fonctionne correctement, offrant une protection maximale et le cœur est actuellement en bonne santé. On appelle cela le PAT niveau vert.

Résultat PAT entre 1,68 et 2:
Ce résultat modéré indique que certains changements d’hygiène de vie sont nécessaires. La fonction endothéliale est acceptable et il n’y a pas actuellement de risque pour la santé, mais des mesures préventives sont nécessaires pour prévenir le dysfonctionnement endothélial et arriver au niveau rouge. Des changements d’hygiène de vie, comme la réduction du cholestérol, la gestion du stress, arrêter de fumer, une baisse de la tension artérielle et une perte de poids sont recommandés afin d’éviter ou de reporter les maladies cardiaques. On appelle cela le PAT niveau jaune.

Résultat PAT de 1,67 ou inférieur:
Un résultat de 1,67 ou moins indique le besoin d’attention médicale urgente. Ceci est le PAT niveau rouge.

Le Système endothélial fournit des renseignements uniques sur le système cardiovasculaires grâce à des méthodes non-invasives. Il est pratiqué facilement dans un bureau ou une clinique et fournit des informations de diagnostic fiables et reproductibles. En plus de ces avantages pratiques, le Système endothélial présente les avantages suivants:

Avantages du Système endothélial:
• Fournit une indication précoce des maladies cardiovasculaires pour:
    o Prédire les futurs accidents cardiovasculaires
    o Evaluer les conditions cardiovasculaires existantes
    o Fournir des résultats de risque cardiovasculaire au-delà du score Framingham conventionnel
    o Lancer un traitement précoce du dysfonctionnement endothélial pour arrêter ou modifier les accidents vasculaires.
• Prédit le dysfonctionnement érectile (ED) – un indicateur précoce et facteur de risque indépendant des futurs accidents cardiovasculaires
    o Le dysfonctionnement endothélial contribue à la pathophysiologie de l’ED et n’est pas toujours diagnostiqué
    o 9 urologues sur 10 modifieraient le traitement des patients d’ED en présence d’un dysfonctionnement endothélial
    o Le Princeton Consensus Panel appelle aux bilans de risque d’AVC chez les patients d’ED.

Qu’Est-Ce Que Le Dysfonctionnement Endothelial?


L’endothélium

Chaque veine et artère est recouverte d’une fine couche de cellules protectrices appelée l’endothélium. L’endothélium sert à défendre les vaisseaux contre les polluants du sang, les toxines, les microbes et autres qui pourraient les endommager s’ils venaient à pénétrer la paroi vasculaire. L’endothélium se sert d’un mécanisme de défense inflammatoire, mais, sur le temps et étant exposé aux éléments de risque, la capacité de l’endothélium à se défendre contre l’irritation peut baisser. Lors des lésions, les globules blancs s’introduisent dans l’artère avec le cholestérol de lipoprotéine à basse densité (LDL). Une exposition prolongée à la fumée, aux aliments gras, au sel, le manque d’exercice et d’autres facteurs réduisent la capacité de protection de l’endothélium, causant ainsi le dysfonctionnement endothélial.

Lors du dysfonctionnement endothélial, les cellules endothéliales recouvrant les vaisseaux sanguins et les artères passent à un état pro-inflammatoire. De plus, les propriétés de vasodilatation et prothrombiques des cellules endothéliales sont réduites. Si les tenseurs de l’endothélium persistent, les parois des artères commencent à perdre leur élasticité et à devenir dures et épaisses. Cela réduit l’apport en sang riche en nutriments et en oxygène vers les tissus, y compris le cœur. Sur une période prolongée, les artères accumulent des niveaux élevés de plaque, ce qui provoque un rétrécissement et un raidissement. Cette occlusion entraine une tension artérielle élevée et peut finir par causer une crise cardiaque et un AVC. Si ceci n’est pas traité, le dysfonctionnement endothélial peut finir par entrainer des lésions graves des vaisseaux sanguins et des artères.

Le dysfonctionnement endothélial

La communauté médicale considère le dysfonctionnement endothélial comme la jonction la plus importante entre le risque potentiel et les maladies cardiovasculaires qui en résultent. C’est aussi l’indicateur le plus précoce des maladies cardiovasculaires. On sait que la présence et la sévérité du dysfonctionnement endothélial dans la circulation coronaire a une valeur importante de pronostic pour les accidents cardiovasculaires chez les patients dans les premières étapes de la maladie, au-delà de tout facteur de risques conventionnel.

Etant donné que le dysfonctionnement endothélial précède souvent la présence physique de problèmes graves de santé (l’athérosclérose en particulier), la détection et le traitement précoces de la condition sont d’une importance vitale. Le Bilan vasculaire artériel fournit des renseignements sur le fonctionnement endothélial et détecte les changements structurels des vaisseaux qui n’apparaissent pas encore en utilisant d’autres méthodes comme les ultrasons et l’angiographie.
Ainsi, le Bilan vasculaire artériel permet au patient comme au médecin d’entreprendre le meilleur traitement, qu’il s’agisse de changements radicaux d’hygiène de vie ou une thérapie médicale pour réduire le risque de crise cardiaque ou des problèmes qui y sont liés.

L’athérosclérose

L’athérosclérose est une maladie où la plaque s’est accumulée le long des parois des artères. La plaque se durcit et rétrécit les artères, limitant ainsi le flux sanguin et augmentant le risque de crise cardiaque, d’AVC et de mort. On sait désormais que l’athérosclérose se produit lorsque les cellules endothéliales recouvrant les vaisseaux sanguins et les artères fonctionnent mal dû à l’accumulation de plaque. En outre, on sait que le même facteur de risques à la source des dommages de l’endothélium (une tension artérielle élevée, les aliments gras, le manque d’exercice, etc.) l’est aussi pour le dysfonctionnement endothélial.

De plus en plus de recherches suggèrent aux cardiologues que le dysfonctionnement endothélial est une maladie distincte. Les études suggèrent que, contrairement à ce qu’on pense, le dysfonctionnement endothélial est à la base des lésions sur les vaisseaux coronaires et non pas, comme on le croyait, l’athérosclérose. Tandis que le dysfonctionnement endothélial est causé par une réaction inflammatoire des dommages de l’endothélium (causés par l’exposition aux toxines, polluants, etc.), l’athérosclérose est tout simplement une manifestation physique de ce dysfonctionnement.

L’accumulation de plaque qui s’ensuit, les blocages artériels et les crises cardiaques causées par le dysfonctionnement endothélial présentent des preuves irréfutables pour considérer la maladie cardiaque et les vaisseaux sanguins sous un angle nouveau. Par conséquent, la détection et le traitement commencent par une compréhension approfondie des cellules endothéliales recouvrant les vaisseaux sanguins et les artères.