Évaluation du Stress Cumulatif

Bilan De Stress


Le stress signifie différentes choses aux gens. Dans le langage commun, les gens reconnaissent un état dans lequel on en attend trop d’eux, d’être sous pression, d’être à peine capable de gérer les exigences externes qui sont à la fois excessives et prolongées. Il existe un certain nombre de synonymes, mais tous indiquent des exigences excessives, que ce soit sur le plan émotionnel, mental ou psychologique. Un concept similaire est à la base du terme « stress » en anglais dans les sciences physiques: il s’agit d’une force déformante exercée sur un objet ou une structure qui, en l’absence de résistance, pourrait endommager ou détruire cet objet.

Les sources de stress peuvent être physique, mentales ou les deux. Le stress physique est causé par une exposition prolongée aux facteurs négatifs tels qu’un mode de vie irrégulier, des excès physiques, une toxicité environnementale, les cigarettes, l’alcool, les médicaments/drogues, une mauvaise alimentation, etc.

Le stress mental peut être provoqué par des facteurs tels que l’insécurité, les émotions négatives, les excès mentaux, la confusion, le rejet au niveau social, les problèmes familiaux, l’ennui, le manque de confiance en soi, etc.

Le stress physique et mental provoquent chacun des réactions physiologiques transitant par le système nerveux autonome. Ce système nerveux autonome (ANS) est à la fois notre meilleure défense contre le stress et le système indiquant la manifestation symptomatique principale du stress à ses débuts. Le système nerveux autonome est généralement divisé en deux parties dans un équilibre de yin/yang: le sympathique, qui active les organes en les préparant à gérer l’exercice ou les autres formes de stress physique ; et le parasympathique, qui contrôle les fonctions de fond du corps. L’équilibre entre les deux systèmes indique la réaction du corps par rapport aux exigences internes et externes.

Les analyses mathématiques des rythmes biologiques ont révolutionné l’étude des réactions au stress car elles ont permis de voir le fonctionnement de ces systèmes autonomes. L’objectif de VitalScan est de promouvoir de meilleures stratégies de gestion du stress en apprenant aux gens à contrôler leur ANS et la réaction de leur corps par rapport stress, tout en augmentant les réserves de stress grâce à des changements d’hygiène de vie appropriés.

Nous pouvons désormais mesurer et tirer des conclusions sur l’impact immédiat du stress sur le corps ainsi que sur sa capacité de réserve pour gérer le stress accumulé. Le stress existe chez l’humain de deux manière différentes: le stress momentané et le stress accumulé. Le stress momentané apparaît régulièrement au quotidien, au travail ou même pendant le sommeil. Les réactions à ce stress sont déterminées par la vitalité physique et psychologique et peut générer la tension, l’irritation et la colère, ainsi que des symptômes physiques. L’accumulation prolongée de stress momentané entraine une augmentation du stress accumulé et influence la santé générale.

Les communautés scientifiques et médicales reconnaissent désormais que le stress chronique peut avoir un effet nuisible sur le bien-être physique et mental. Etant donné que le stress est une conséquence inévitable de la vie de tous les jours et des interactions sociales quotidiennes, il est essentiel de quantifier les niveaux de stress et d’identifier les individus vulnérables aux problèmes de santé dus à la baisse de leurs réserves de stress.

Le bilan de stress et de condition physique révèle les réactions personnelles par rapport au stress et permet d’intervenir au plus tôt afin de résoudre le stress. L’analyse de VRC fournit un statut objectif des troubles fonctionnels et tensionnels du corps et indique:

* Le déséquilibre du corps que cause le stress accumulé
* La capacité d’autorégulation contre le stress
* La capacité réactive contre le stress

Les résultats de ces bilans sont analysés et présentés sous forme de rapports clairs ne laissant aucune ambiguïté quant aux actions à entreprendre. Les spéculations deviennent des faits qui permettent aux individus d’ajuster rapidement et efficacement leur hygiène de vie, leur activité professionnelle et leurs choix quotidiens afin de combattre le stress.

Fonctions


Evaluation objective du stress qui affecte le corps ;

Quantification du stress physique et mental ;

Diagnostic efficace de la maladie fonctionnelle psychosomatique et suivi de l’efficacité thérapeutique ;

Visualisation de tous les moindres changements fonctionnels pour une assistance thérapeutique supplémentaire ;

Processus de mesures formatées automatiquement ;

Mesure non-invasive et pratique en position assise ou debout ;

Pratique maximisée d’évaluation pour les patients ;

Le Stress Physique


Beaucoup de gens pensent que le stress est exclusivement mental, lorsque des pressions excessives, des anxiétés et des soucis apportent des sentiments d’accablement et de tension. Cependant, le stress comprend toutes les déviations physiques, émotionnelles, mentales, chimiques et biochimiques de l’homéostasie (stabilité physiologique). Le stress physique chez l’humain provient du résultat de la réaction du corps à des tenseurs physiques tels que le travail, le bruit, le froid, la maladie ou l’exercice. D’autres facteurs d’hygiène de vie ou sociaux comme la cigarette, l’immobilité, l’excès d’alcool et le manque de sommeil, par exemple, produisent un stress considérable sur le corps.

Le stress physique accumulé est la somme totale des tenseurs, y compris leur gravité et depuis combien de temps ceux-ci persistent. Cette charge de stress accumulé peut avoir un impact extrême sur le paramètre de santé générale. Des changements naturels ou d’hygiène de vie dans l’activité des systèmes parasympathique et sympathique nous renseignent sur la santé physiologique de l’individu, la quantité de stress subit et les réserves entretenues.

Le système nerveux autonome (ANS) est à la fois notre meilleure défense contre le stress et le système qui démontre la manifestation symptomatique principale du stress à ses débuts. L’introduction de l’analyse de VRC a révolutionné l’évaluation de l’ANS et ouvert de nouvelles portes pour son application théorique. Pour un usage pratique de cette importante découverte scientifique, il était cependant nécessaire d’établir une relation quantitative entre le SNS and SNPS.

Lorsque la quantité totale de stress est supérieure à ce que le corps peut supporter, les signes et les symptômes du stress commencent à apparaître. Les signes du stress physique peuvent comprendre la tension musculaire, une respiration peu profonde, l’hypertension et des battements de cœur rapides qui, sans traitement, peuvent mener à divers problèmes tels que la maladie cardiaque, les ulcères, l’asthme et les rhumatismes. Le stress chronique produit d’autres changements dans la chimie du corps.

Le bilan de stress physique de VitalScan révèle le niveau de stress physique dans le corps qui s’est accumulé sur une longue période. Le niveau de stress physique est calculé principalement sur la base des paramètres de VRC liés à la distribution de fréquence des cardiointervalles. Connaître les niveaux de stress peut permettre aux patients de faire des changements sociaux ou d’hygiène de vie afin de soulager le stress, en réduisant ainsi les risques pour la santé, et améliorer les conditions générales et la prévention.

VitalScan fournit des mesures précises du stress, des réactions au stress et des réserves de gestion du stress. Cela nous aidera à développer des traitements pour la réduction du stress afin d’éviter ses effets nuisibles et augmenter les réserves de résistance au stress.

Physical Stress


Le Stress Mental


La plupart d’entre nous sommes amplement familiers avec le stress mental, car la vie moderne a tendance à en générer de copieuses quantités. Les gens reconnaissent un état où l’on en attend trop d’eux, de se sentir sous pression, d’être à peine capable de gérer des exigences externes qui sont à la fois excessives et prolongées. Il existe un certain nombre de synonymes, mais tous indiquent des exigences excessives, que ce soit sur le plan émotionnel, mental ou psychologique. En bref, le stress psychologique ou mental fait référence aux réactions émotionnelles et physiologiques ressenties lorsque l’individu est confronté à une situation où les exigences dépassent ses ressources de gestion.

Le stress mental peut se manifester par des symptômes comportementaux, cognitifs ou émotionnels, allant du manque de jugement aux sautes d’humeur ou à la dépression. Sans consultation, le stress mental peut s’accumuler en augmentant ainsi son impact sur la santé générale, en réduisant la capacité du corps à supporter et en accroissant le risque d’autres complications pour le bien-être mental et physique. La recherche indique que le stress mental est intimement lié à la maladie. Le stress constant et accumulé peut compromettre le système immunitaire et le bien-être mental, ce qui augmente la susceptibilité, réduit l’efficacité des défenses naturelles et affecte les processus de pensée.

Le travail est sans doute le plus grand facteur de stress dans notre vie. L’insécurité de l’emploi et la montée du chômage contribuent largement à des taux de stress élevés et l’épuisement parmi la population active. Le problème est principalement attribué aux pressions de la révolution de l’informatique, la hausse de la demande de productivité, l’anxiété par rapport à la réduction, la pression d’être performant et le manque de sécurité de l’emploi. La plupart des employeurs sont désormais conscients des coûts et des risques associés au stress professionnel. Le stress professionnel a un coût humain et financier qu’on mesure par l’absentéisme et la perte de productivité, ainsi que la menace de litiges qui peuvent ou non être couverts par les clauses des polices d’assurance.

Les multiples facteurs qui peuvent affecter la tension au travail rendent l’évaluation de celle-ci d’autant plus difficile (les tenseurs perçus et objectifs, les effets modérateurs potentiels du soutien social, les facteurs de personnalité, le facteurs non professionnels, le niveau de santé physique et les mesures démographiques). Bien que tous ces facteurs soient importants, il n’est pas toujours facile de les quantifier ou de mesurer leur impact sur l’individu. Ceci est désormais possible grâce à la mesure de VRC par le système VitalScan. Comme VitalScan est basé sur une évaluation physiologique des systèmes clé régulateurs, il peut donner un index de tension physiologique et, plus important encore, identifier les individus vulnérables au stress et à l’épuisement à cause d’un manque de réserve de gestion du stress.

Le bilan de stress mental VitalScan révèle le niveau de stress mental dans le corps accumulé sur une période de temps continue. Le niveau de stress mental est calculé principalement sur la base des paramètres VRC liés à la distribution de fréquence des cardiointervalles de l’histogramme (ceux-ci sont les paramètres temporels de la VRC). Avoir conscience des niveaux de stress peut permettre aux patients (et aux employeurs, le cas échéant) de faire les changements d’hygiène de vie, sociaux et professionnels afin de soulager le stress et réduire ainsi les risques pour la santé, en améliorant les conditions générales en en promouvant la prévention.

Mental Stress


L’Age Fonctionnel


Bien que le vieillissement soit universel à tous les organismes vivants, les rythmes du vieillissement ne sont pas uniformes. L’âge chronologique est rarement un indice exact de santé, de condition physique et de capacité à travailler. Une méthode plus précise pour décrire l’âge et analyser les effets de la maladie est une valeur importante pour le diagnostic et le traitement.

Par conséquent, redéfinir l’âge en termes de santé physiologique, mentale et émotionnelle (l’âge fonctionnel) produit un calcul plus exact et universel. L’âge fonctionnel fait référence à la santé fonctionnelle de l’individu en comparaison à d’autres du même âge chronologique et du même sexe.

Selon la philosophie médicale contemporaine, une amélioration de l’âge fonctionnel peut ralentir la progression des maladies dangereuses. Des renseignements sur l’âge fonctionnel fournissent des informations importantes quant aux capacités et aux limitations de l’individu, la santé de son système cardiovasculaire et le potentiel de maladies dangereuses.

L’âge fonctionnel est évalué selon l’équilibre qui existe entre les branches sympathique et parasympathique du système nerveux autonome. Un âge fonctionnel augmenté reflète une activité sympathique plus élevée et vice versa. VitalScan calcule l’âge fonctionnel en comparant les données d’un individu à celles de plus de 50 000 sujets test de groupes d’âge prédéfinis. La valeur qui en résulte est fiable, précise et fortement utile.

Des Niveaux Eleves De Stress Physique Et Mental Accumule Sont-Ils Dangereux?


Le stress est présent au quotidien ; cependant les pressions de la vie moderne, des habitudes et des environnements professionnels peuvent exacerber les réactions physiologiques du stress sur le corps. Sans traitement, le stress chronique peut être lié au déclenchement d’une multitude de problèmes physiques et de comportementaux et mentaux, y compris le diabète, la dépression, les migraines, l’hypertension, les formations oncologiques, les ulcères gastriques, la pathologie cardiaque et bien plus encore.

Etant que de plus en plus d’études continuent à indiquer des liens importants entre le stress accumulé et les maladies graves, telles que le cancer, le diabète et les maladies cardiaques, il devient de plus en plus urgent de faire des bilans obligatoires de risques pour la santé. Le bilan de stress accumulé VitalScan répond à ce besoin de soins préventifs en permettant des examens médicaux précis pour les individus et les groupes.

Bien que les dangers du stress accumulés soient nombreux, ils sont prévisibles et évitables à condition que le stress momentané soit bien géré. Avec les bilans VitalScan, les niveaux de stress momentané et accumulé peuvent être précisément quantifiés et le traitement peut commencer. La réhabilitation d’hygiène de vie (par exemple arrêter de fumer), l’autogestion émotionnelle (les programmes de gestion de la colère), la vraie relaxation (les techniques respiratoires) et d’autres interventions peuvent produire des améliorations dramatiques sur la santé générale en soulageant donc les effets du stress et en réduisant le risque des problèmes associés.

Considérations importantes:

Le bilan de stress accumulé pour les individus de moins de 18 ans et de plus de 70 ans sont moins précis à cause des variations importantes dans ces groupes et du plus petit nombre d’individus étudiés. Dans ces cas, les résultats de stress du patient peuvent être comparés avec des valeurs historiques (en autocontrôle). Lorsqu’on examine un enfant, par exemple, un algorithme adapté doit être utilisé pour le calcul à cause du battement de cœur irrégulier chez l’enfant.

Pour les individus utilisant des tranquillisants ou des bêta-bloqueurs le jour ou la veille de l’examen, les valeurs des coefficients de stress peuvent être approximatives, mais non pas déterminées précisément. Les médicaments influencent beaucoup certains des paramètres de l’algorithme du test de stress.

Tout le monde a une valeur basique (chronique) de stress accumulé. Cette valeur peut être influencée par des facteurs générateurs de stress à court terme (pendant quelques heures ou jours). De manière à exclure cet effet, l’examen doit être répété deux ou trois jours plus tard. Les valeurs de stress d’un individu peuvent montrer une légère variation mais elles restent généralement constantes si la procédure de test est administrée comme indiqué (10 minutes de repos et 9 minutes de test).